Image

Opérée du coeur il y a 4 ans aujourd’hui !

Opération de Bentall

vue de ma chambre , belledonne

vue de ma chambre , belledonne

Il y a 4 ans aujourd’hui que j’ai été opérée du cœur. Déjà 4 ans et seulement 4 ans 🙂 4 ans aussi que j’ai commencé ce blog ( à l’origine sur overblog).

Je ne vais pas vous ennuyer avec tout l’historique que vous pouvez retrouver dans ces pages, mais vous dire que je vais vraiment BIEN ! Je peux courir sans être essoufflée, courir sans risques ! Je n’ai plus ces malaises qui me pourrissaient l’existence, qui étaient en réalité comme des « minis ruptures »…qui faisaient que ma tête tournait dans tous les sens, m’obligeant à stopper net ce que je faisais ( et je vous jure qu’au volant ce n’est pas pratique), à m’allonger quelques minutes le temps que le malaise passe. Je me relevais avec une grande fatigue, toute blanche et avec la nausée. Cela a duré plusieurs années, on parlait de malaise vagal, alors que ce n’était pas du tout ça ! Je n’ai plus aucun malaise depuis mon opération !

J’aimerais remercier encore une fois mon chirurgien, Éric Arnaud-Crozat, pour son professionnalisme bien entendu, mais aussi pour son humanité, sa modestie, et l’excellent contact qu’il sait établir avec ses patients. Remercier mon cardiologue, le Docteur Dreyfus, pour m’avoir conseillé cette opération et pour le suivi qu’il réalise depuis. Remercier aussi mon médecin traitant qui a pris (hélas) sa retraite en début d’année, le Docteur Pignard. Un médecin de  » la vieille école  » à l’écoute, qui suit ses patients en leur téléphonant juste pour prendre des nouvelles, qui est venu me rendre visite à la clinique aussi ! Qui a su déceler « que le moment était venu pour l’opération » et qu’il valait mieux ne plus attendre. Sans oublier l’excellence de toute les équipes cardios à la Clinique Belledonne, et leur dévouement incroyable pour les patients.

Cet évènement de vie m’a permis de former une grande famille avec d’autres opérés du cœur, je pense à tous les membres du groupe sur Facebook. Une pensée particulière pour un des membres, Alain H. qui nous a quittés récemment. Alain est la seule personne  parmi toutes celles avec qui j’ai échangé  qui est partie suite à des complications post-opération. Il est très difficile voire impossible pour les familles de comprendre ce qui se passe dans la tête d’un opéré du cœur. Nos ressentis sont pratiquement indicibles ou en tous cas incompréhensibles…Et cette grande solitude que nous ressentons fait que nous avons besoin d’échanger avec d’autres qui sont passés par les mêmes évènements. Seul un opéré du coeur peut comprendre un autre opéré du coeur. Il ne faut pas que les proches se sentent impuissants, ou mis à l’écart. On n’y peut rien ! Nous avons grand besoin de nos proches mais on ne peut nier que nous avons besoin d’avoir d’autres contacts avec des opérés du coeur notamment. Et ce n’est pas pour autant que nous n’aimons pas ou que nous n’aimons plus notre famille. [ Je précise cela car je sais que certains proches ont en effet beaucoup de mal à accepter cette symbiose entre opérés du coeur. ]

Alors aujourd’hui ce sera CHAMPAGNE ici ! La vie est formidable mes amis ! La pluie ? Mais la pluie est nécessaire, la pluie c’est la vie ! Le froid ? Mais le froid aussi est nécessaire à la vie ! Les soucis ? On s’en passerait volontiers 😉 mais apprenons à relativiser surtout.

NON je ne suis pas un bisounours, mais je sais apprécier chaque minute qui passe. Je sais apprécier la minute présente, je sais apprécier le sourire de mes neveux, celui de mes proches etc…ce moment privilégié avec des amis, ou bien encore ce petit oiseau qui chante …Parce que la vie est fragile. Parce que je sais maintenant que tout peut s’arrêter demain. Et que tout ce que je vis est bon à prendre, sans attendre !

Publicités